Entretien du ministre de l’Intérieur avec les membres du CFMG

Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, a présenté l’augmentation inédite des crédits de la gendarmerie au Conseil de la fonction militaire de la Gendarmerie nationale.

Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, a réuni ce jour les membres du Groupe de liaison du Conseil de la fonction militaire de la Gendarmerie nationale (CFMG).

Le ministre de l’Intérieur a d’abord tenu à remercier l’ensemble des gendarmes particulièrement sollicités dans un contexte marqué par la multiplication des menaces. Il a notamment évoqué l’application du respect des mesures sanitaires en vigueur, ainsi que l’engagement de la gendarmerie dans la lutte contre le terrorisme.

Le ministre a dès lors exposé aux membres du CFMG les moyens sans précédent obtenus dans le cadre du prochain budget et de France Relance, afin d’améliorer le quotidien des gendarmes : le budget de la gendarmerie augmentera ainsi de 335 millions d’euros dont 280 M€ de fonctionnement et d’investissement et 55 M€ de crédits de masse salariale. Parmi les évolutions significatives :

  • Hausse du budget véhicules de 200 %, qui permettra d’acheter 4 500 véhicules afin de renouveler un véhicule opérationnel sur quatre d’ici fin 2021 et d’initier par là même le remplacement des véhicules blindés (45 nouveaux blindés en 2021) ainsi que des véhicules de maintien de l’ordre (250 dès 2021) ;
  • Dotation en crédits nécessaires à l’acquisition des 10 hélicoptères H160 prévus dans le cadre du plan de relance aéronautique ;
  • Hausse du budget équipements de 7 % et déblocage dès 2020 de 13 millions d’euros supplémentaires afin de poursuivre l’effort engagé sur l’équipement, les moyens d’intervention et de protection des forces ;
  • Nouveaux équipements numériques, dont la généralisation des caméras-piétons à l’été 2021 ;
  • Hausse du budget immobilier de 19 millions d’euros en vue de sécuriser davantage les casernes. Ceux-ci s’ajouteront aux projets retenus dans le cadre de l’appel à projets France Relance, pour lequel la gendarmerie candidate à hauteur de 310 opérations immobilières pour un montant de 444 millions d’euros. Dans le cadre de cet appel à projet, le ministre a annoncé sa volonté de voir aboutir des projets importants attendus par les militaires depuis plusieurs années ; rénovation de la caserne Deflandre à Dijon, construction de la caserne Balma à Toulouse. Il a annoncé la reconstruction de la caserne de Saint Martin de Vésubie, détruite lors des dernières intempéries dans les Alpes-Maritimes. Les crédits permettront également le financement des études sur la rénovation du plateau de Satory qui accueille le Groupe d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN) et le Groupement blindé de gendarmerie mobile (GBGM), de l’École des officiers de la Gendarmerie nationale (EOGN) et du quartier Lemaître à Melun.

Lire la suite…

Source: Ministère de l’intérieur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.