Reservistes.fr

Citoyens, pour la patrie, l'honneur et le droit.

Comment devenir réserviste de la gendarmerie, et qu’est ce que cela implique ?

Comment devenir réserviste de la gendarmerie

La république du centre, à l’occasion des JNR: Comment devenir réserviste de la gendarmerie

L’édition 2020 des journées nationales des réservistes de la gendarmerie se tient du 10 octobre au 12 novembre. Coup de projecteur sur ces civils, qui sont des gendarmes à part entière.

Quelles conditions pour candidater ?

Pour candidater à la réserve opérationnelle de la gendarmerie, il faut être de nationalité française, avoir au moins 17 ans et maximum 40 ans (exception faite pour les anciens militaires), avoir effectué sa journée défense et citoyenneté, ne pas avoir de condamnations. Une évaluation psychologique et une visite médicale sont effectuées. 

Si validation il y a, les candidats participent à un stage de deux semaines à Orléans : ateliers sur les techniques d’intervention, la maîtrise des armes… 

À qui s’adresser ?

Les personnes intéressées peuvent s’adresser à la brigade de gendarmerie de leur territoire ou au centre d’information et de recrutement d’Orléans (02.38.53.90.95).

Qu’est ce que cela implique ?

Les contrats de réserviste vont de 1 à 5 ans et sont renouvelables. S’ils peuvent être affectés à un travail administratif, on retrouve en général, plutôt, les réservistes sur le terrain pour des missions de prévention de proximité, de la surveillance, de la communication… 

Ils effectuent des journées de 8 heures de service, qui sont rémunérées (45€ pour les réservistes qui débutent). 60 au maximum dans l’année (sauf dérogation) et au minimum cinq.

Ce sont eux qui donnent leurs disponibilités et leurs éventuels souhaits d’affectations géographiques.

Source : La république du centre

Par : Aurélie Richard


Ce site est financé par vos clics sur les annonces…

Vous pouvez nous encourager et contribuer gratuitement. Si vous souhaitez nous aider cliquez sur l’annonce qui suit.

Merci à vous !